A la Une > Technologies

Une tablette française détrône l'iPad

LEMONDE.FR | 09.02.11 | 13h53

 

Les premiers envois d'emails au nom de l'Hadopi ont débuté vendredi 1er octobre.
AFP/THOMAS COEX
Le best-seller de la gamme 2010, l'Archos 7 HT.

E n publiant ses résultats pour le premier semestre 2010, la firme française Archos a créé la surprise dans le club fermé des grands fabriquants mondiaux, les résultats de ses ventes de tablettes internet, avec notamment deux modèles, l'Archos 5 IT et surtout l'Archos 7 HT , ont en effet atteint des volumes de vente inégalés sur le sol français, avec plus de 150.000 exemplaires en un an pour le premier et surtout plus de 800.000 exemplaires pour le second, lancé il y a moins de six mois, dépassant ainsi largement les ventes de l'iPad en France, qui stagnent à ce jour à 200.000 exemplaires seulement. La tendance est la même dans toute l'Europe et en Asie du sud-est. La firme d'Igny a même dû faire face à plusieurs ruptures de stock consécutives en mai et en juillet, et son fournisseur asiatique a dû mettre les bouchées doubles pour répondre à l'extraordinaire engouement du public pour les nouvelles tablettes numériques.

L'explication est bien sûr à chercher dans les prix, beaucoup plus accessibles (à partir de 150€ pour l'Archos 7 HT), mais peut-être également dans la modularité de ses tablettes, mieux équipées, plus ouvertes et bénéficiant du soutien actif d'une vaste communauté de fans, en particulier en France et aux Etats-Unis. Car le business-model d'Archos (du nom de son fondateur Jean-Louis Crohas) ne repose pas, contrairement à son concurrent direct, sur des campagnes publicitaires agressives et coûteuses. On estime en effet que le budget publicitaire d'Archos ne dépasse pas les 70.000€, contre sept à huit cent millions de dollars rien que pour la sortie mondiale de l'iPad.

Néanmoins cet événement, fortement médiatisé en mai 2010, a sans doute contribué à relancer indirectement la firme française. Car Apple n'a guère ébruité le nombre impressionnant de retours (avec remboursement) de ses iPad : plus d'un tiers, selon certaines indiscrétions. Tablette trop plate, trop lourde, déjà ringarde, pas waterproof etc., nombreux sont les arguments de ceux qui ont préféré se tourner vers Archos et ses produits made in France. Ainsi Benjamin, lycéen qui vient d'obtenir brillamment son baccalauréat et fervent supporter de la marque : "Franchement, même si l'Ipad était gratuit, je n'en voudrais pas.."

DÉJA LA NOUVELLE GÉNÉRATION

Qui plus est, la marque française vient de dévoiler en septembre la nouvelle génération de sa gamme, qui devrait rapidement confirmer la place de leader qu'occupe Archos en Europe et en Asie. Des produits plus fins, plus grands, plus beaux et à des prix toujours aussi attractifs, avec entre autres le 7.0 IT et le 10.1 IT (prochainement disponible à partir de 299€), qui devraient submerger le marché à Noël. L'action d'Archos, dès la publication des résultats, a grimpé en flèche, atteignant une progression de +27,2% pour la seule journée de lundi, confirmant une progression annuelle de plus de 300%. il semble loin le temps où Steve Jobs déclarait avec fatuité dans les conférences de presse : "Archos ? Connais pas !" La tablette dispose même du soutien de la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse : "Archos, c'est français et c'est sexy. Alors ne boudons pas notre plaisir." Elle envisage d'ailleurs de remettre en 2011 la Légion d'honneur à Jean-Louis Crohas, dont l'exemple lui semble à suivre pour l'innovation, les techniques artisanales de marketing et le ressourcing des entreprises françaises.

DES SERVICES SUPPLÉMENTAIRES

Le succès et la réputation d'Archos, entreprise familiale de douze salariés, sont surtout dues au bouche à bouche et à l'efficacité sans faille de son service après-vente, à la pointe et toujours sur la brèche. Des mises à jours de firmware chaque semaine, des plugins et des accessoires gratuits, une oreille attentive prêtée aux forums dédiés, comme Archoslange ou JBBM, tout est fait pour satisfaire le client. "On est pas Apple, on se moque pas de la pomme de nos clients", assure Jean-Louis Crohas, qui met un point d'honneur à répondre lui-même chaque jours aux rares lettres de réclamation qui lui parviennent. Bref, une success-story à la française, car il y a encore quelques années, c'était lui-même qui timbrait les lettres pour les mailings de son entreprise. Aujourd'hui, comme il aime à le dire dans sa nouvelle propriété monégasque : "Archos, c'est un espoir pour tous les Français pendant la crise."

Le Monde.fr, avec Reuters

Le monde édition abonnés

Dans le Monde, édition du 2 janvier 2011

Le point de vue des chroniqueurs de Reuters Breakingviews A Wall Street, l'action Apple n'a pas fini de s'envoler  

Abonnez-vous au Monde.fr : 6 € par mois + 1 mois offert

 

Les blogs

Vos réactions (8)

 

La réaction aux articles est réservée aux abonnés du Monde.fr

Réagissez

 
  • dkfx7701h37

     On a bien niqué Apple... Répondre


  • Benmars 09/02/11 - 23h00

     Et ça leur apprendra, à ces bourrins d'Américains. Répondre


  • Arobase 09/02/11 - 22h58

     La Galaxy Tab, c'est deux fois plus cher, plus lourd, mais c'est mieux. Répondre


  • alain 09/02/11 - 15h48

     Encore de la pub !!!! Répondre


Lire toutes les réactions (8)

 

Réagissez

D'accord, pas d'accord ?
Réagissez aux articles du Monde.fr
Pour réagir, devenez abonné au Monde.fr pour seulement
15€/ mois + 1 mois offert

Abonnez-vous

Déjà abonné ?

Identifiants oubliés ?